Vivre à Méan-Penhoët est une association d’habitantes et d’habitants de ce quartier historique de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Elle a été créée en 2015, alors qu’une nouvelle unité de production utilisant des produits Cancérigènes, Mutagènes et Reprotoxiques [1] annonçait son projet d’installation au cœur d’un quartier d’habitations et à moins de 200 mètres d’une école.
Elle a depuis élargi son action à l’urbanisme, aux pollutions, à la qualité de vie et à la solidarité dans le quartier...

L’association ne vit que par l’action de ses membres, ne demande pas de subventions, et ne compte que des bénévoles.

Son siège social est situé à la

Maison de Quartier de Méan-Penhoët (MQMP)
1 rue Émile Combes
44600 Saint-Nazaire

Nous fonctionnons en assemblée, les décisions sont prises lors des réunions du "conseil d’administration élargi" ouvert à l’ensemble des membres de l’association 2 fois par mois en moyenne, et les orientations sont définies par l’assemblée générale annuelle.

Pour adhérer, il faut partager nos préoccupations de défense de la qualité de vie et de travail dans le quartier, mettre en œuvre des pratiques d’entraide, de solidarité, et de défense collective de nos intérêts communs, et participer à sa mesure à la vie de l’association. La cotisation de 10 euros par an

[1CMR définit une catégorie de substances chimiques particulièrement dangereuses en tant que sources de risques à effets différés :

  • Cancérogène ou cancérigène : facteur provoquant, aggravant ou sensibilisant l’apparition d’un cancer
  • Mutagène : peut provoquer des changements dans la structure génétique d’un être vivant, avec des effets néfastes héréditaires
  • Reprotoxique : pouvant altérer la fertilité de l’homme ou de la femme
Posté le 3 mai 2020
haut de page