Une avancée aux forceps

De multiples courriers, communiqués de presse, demandes de rendez-vous... auprès des responsables locaux Mairies, CARENE, département, ARS, Préfecture et enfin la pétition ont permis que ce soit enfin posée publiquement la nécessité de déterminer les causes de la suraffection par cancers et maladies respiratoires des habitants de l’Estuaire.

PDF - 299.7 ko
Lettre au Préfet 06 05 19
Posté le 4 mai 2020
haut de page